Deux maikress' en mission Grenadine

dimanche 15 février

Les joies du retour...

     Ah! le retour en France!!! Etre accueillie par des Parisiens ronchons (même un samedi soir!), et parano!!! QUE DU BONHEUR!!! Bienvenues en France!!!

    Point grave... dans quelques heures je serais au chaud dans mon château... Seule petite consolation du retour: retrouver son chez-soi douillet.
    Un tour de clef, un deuxième... Brrr!!! "Zut, les larrons n'ont pas pensé à me remonter le chauffage! Ca caille!". Genre: ils n'ont pas voulu la dépayser de trop et lui ont "préparé" le château version "Alhambra en plein hiver" (= -15°C) mais sans les courants d'air qui vont avec! Vite vite vite la chaudière!!! Les boutons tournés à fond vers le "chaud", différence avec l'Alhambra: ici y'a de quoi chauffer!!! (Enfin... en théorie!)
    Tiens, c'est étrange... les radiateurs ont beau être ouverts au max... Ca chauffe tout de même plus vite que ca d'habitude!!! Non de non!!! Que se passe-t-il?
   Deuxième aller-retour à la chaudière... Hum... hum... Inspecteur Gadget est intrigué... Pourquoi n'y a-t-il pas de petite flamme bleue là dedans? Et pour quoi le bouton avec le petit téléphone est rouge/urgence???
NO PANIC: essayons la gazinière... ah... pas de gaz non plus...
ET là...
C'est le fou rire général (de Melle M. avec son nombril, les nerfs surement). Elle qui n'a cessé de tout le voyage de dire: "hum... ce soir un bon bain en arrivant!!! QUE du BONHEUR!". Oui sauf que... au château... point de gaz en ce soir de retour. Pas de gaz dit, pas de chauffage, soit, pas de gazinière, soit mais surtout PAS d'EAU CHAUDE!!! PANIQUE!!! Hein? Quoi??? Et je me douche comment moi???
C'est dans ce genre de moments là que l'on bénit les inventeurs d'objets qui paraissent souvent superflux, type la bouilloire éléctrique. Depuis, hier soir 1h30 (heure du retour au nid douillet) la bouilloire électrique est devenue ma meilleure amie.
Un brin de toilette à l'ancienne en guise de bain (et rapido car fait à peine 11°C ici! Limite pour taper, je porterais des gants!) et zou! sous la couette! Avec un plaid polaire en sus et... le GROS édredon hérité de ma frileuse grand-mère auvergnate (elle serait la seule à pouvoir comprendre le bonheur de se retrouver écraser toute la nuit par ce gros truc plein de plumes!)

Pictures

    Bien évidement, comme nous sommes dimanche... personne pour répondre à la question nocturne que Melle M. s'est posée hier soir en descendant à la cave et s'apercevant que le compteur à gaz de tournait plus...
    Et dire qu'hier je prenais un bain... de soleil en petites manches sur une terrasse avec vue sur l'Alhambra... Quand est-ce qu'on repart???

Alhambrament vôtre,
Melle M.

Posté par Melle M à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire